Les dangers et les limites des sites de généalogie

Je m’intéressais, en vue d’un futur billet pour mon blog (rubrique : histoires familiales) à Barbe Grandidier, fille de Jean dit le jeune Grandidier, (mon sosa 1024) et de Catherine Blaise.

Mariée à l’âge de 18 ans, le 22 novembre 1678 en l’église de La Bourgonce à Georges Gérardin (25 ans) né en 1653, elle eut 16 enfants pendant les 24 années de leur union. En effet, Georges Gérardin décèdera à l’âge de 50 ans le 6 mars 1704.

Je me suis rendu sur le site de généalogie X (je ne veux pas le stigmatiser en le citant nommément, car c’est pareil sur les autres !) et j’ai feuilleté, en affichant les noms du couple et la localisation :Vosges, au moins une quarantaine d’arbres déposés par des généalogistes « vraiment amateurs »…

pour lire la suite cliquer ici

2 thoughts on “Les dangers et les limites des sites de généalogie

    1. Merci de votre commentaire. Il me serait agréable si vous pouviez partager cet article que j’ai placeé à la fois sur Twitter et Linkenin.
      bien à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *