Réalisation d’une ligne généalogique sur 8 à 10 générations :                 

Il s’agit d’une généalogie ascendante, qui a pour but de rechercher les ancêtres d’une personne. La plus courante est dite agnatique (qui s’intéresse uniquement à l’ascendance mâle d’une personne) mais elle peut être cognatique (recherche de fille à mère)

Réalisation d’une ascendance complète sur 5 générations :

Nous recherchons tous vos ancêtres sur 5 générations, à partir de vous-même (génération 1). Vous obtiendrez ainsi votre généalogie ascendante complète, dite par quartier. Nous retraçons pour vous près de 200 ans de l’histoire de votre famille, qui vous font remonter le temps en général jusqu’à la Révolution française !

Dans les deux cas, un rapport final informatisé est remis comprenant :

             –  La liste des personnes trouvées

           – Une copie de la totalité des actes (état civil, registres paroissiaux…) ayant permis la réalisation de cet arbre généalogique.  En effet en tant que consultant en généalogie familiale, j’ai le devoir de ne pas me satisfaire de simples recherches sur les sites informatisés mais de contrôler chaque information par la recherche d’un document officiel.

          –  Le compte-rendu de la recherche, incluant notamment les particularités ou cocasseries détectées pendant la recherche peut nous donner une tendance quant à l’opportunité de poursuivre les recherches généalogiques (plus de générations, nouvelles branches familiales… )

Prestations ponctuelles, conseils et assistance :

Vous habitez loin des archives souhaitées, vous n’avez pas le temps, vous souhaitez des renseignements complémentaires, vous êtes bloqués dans votre généalogie, vous ne savez pas ou plus comment faire, vous recherchez un document spécifique, je peux vous venir en aide et faire les recherches pour vous.

Je m’engage à la plus stricte confidentialité concernant vos demandes, les recherches effectuées pour vous, ou en des termes plus « juridiques », je m’engage au respect du secret professionnel et au respect de la vie privée (Art. 9 et suivants du Code Civil, Art. 378 du Code Pénal).