P comme Patronyme

Un peu d’humour, dans cette période si morose…

Il est parfois des patronymes plus ou moins difficiles à porter.

Ainsi en est-il, pour Dominique BITTE né à Einville aux Jard (54) en 1759, Nicolas COCUS, né le 6 avril 1816 à Les Thons (88), Bernard CONARD, soldat irlandais, qui se marie à Nancy Saint‑Sébastien en 1675 ou encore pour Alexandre DU CON marié à Lexy (54) en 1726 (il venait d’Auvillars, évêché de Condom !).

Ne sont pas mieux lotis, Nicolas CORNIAUX né à Metz en 1613 et Michel CROTTE né à Pousseaux (58) et marié à Neufchâteau(88) en 1873. De même pour Antoine LA CROTTE de Saint‑Andéol en Dauphiné venu se marier en 1708 à La Neuveville les Raon (88).

Que dire de Jean FAYSOIF (à Metz en 1618), de Toussaint LOLOT (en 1696 à Wavrille- Meuse) ou encore de Théodore POTDEVIN né en 1760 à Mognéville (55).?

Constant GAY naît à Châtel‑sur‑Moselle (88) le 26 février 1850, Pierre MALGUEULE se marie à Sampigny (55) en 1807, alors que Georges NIQUE vient de Cernay (68) pour se marier au Val d’Ajol (88) en 1740.

Et puis il y a toute la série des « Têtes bien lourdes à porter » : Jean Robert DURETESTE (Nancy en 1788), Simon GROSSETETE (Tignécourt en 1866), Jean‑Baptiste TESTEVIDE (Damblain en 1769) ou encore Claude Eugène TETELARD (Contrexéville en 1884).

 

Je trouve que cela est encore plus « savoureux »lorsque des associations se font lors de mariage 

Marguerite BURNE est décédée le 8 juin 1721 à Gondreville (54) Le décès a été déclaré par son mari François CHAUCOUILLON

Jean ANUS de Boulaincourt se marie le 11 novembre 1788 à Frenelle‑la‑Grande (88) avec Catherine MALGRAS.

Que dire du mariage «très en avance sur l’air du temps» entre Nicolas HOMO et Catherine L’HOMME à Domgermain (54) le 4 septembre 1703.

Quant à François CUCUL, il se marie à Diarville (54) en 1699. Il aura une nombreuse descendance devenue QUQU au fil du temps dont:

François Joseph QUQU né à Gripport (54) en 1858, qui épousera Amélie DELACHAMBRE

Joseph QUQU né à Xirocourt (54) le 3 Frimaire An VIII, qui épousera le 20 mai 1829 à Vroncourt (54) Victoire TOCQUART.

Source : AD54 cote 5Mi591/R3 p259

 

Comment sentez-vous le mariage de Nicolas PETE, le 6 juin 1748 à Mercy‑le‑Haut et Bouchery (54) avec Gabrielle NEZ ,

ou encore, ‑ pour rester dans le même registre des bonnes odeurs ‑, celui de Mathieu SCHPETE avec Elisabeth HANUS à Metz en 1720 ou celui de Nicolas POUILLEUX et Catherine COLON en 1759 à Gravelotte (57) ?

Pour finir cette image trouvée sur : https://www.yatahonga.com/actualites/6jxsq/  venue de chez nos amis canadiens :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *